Nous utilisons des cookies pour vous apporter la meilleure expérience en ligne. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir + sur notre politique Cookies.
 
 

Nouvel équipement pour l’analyse des chlorures organiques et du chlore total dans notre laboratoire de Martigues

Nouvellement équipé, notre laboratoire Intertek de Martigues propose des tests sur le pétrole brut et les hydrocarbures aromatiques ainsi que leurs dérivés et les produits chimiques associés.

09 décembre, 2020

Les chlorures organiques peuvent former de l'acide chlorhydrique dans les réacteurs d'hydrotraitement ou de reformage. L'acide s'accumule dans les régions de condensation de la raffinerie, provoquant une corrosion dommageable. Les chlorures organiques ne sont pas connus pour être naturellement présents dans le pétrole brut.

Les techniques d’analyse des traces de chlorure ont été initialement développées pour la pétrochimie. L'ASTM a développé des méthodes d'essai standard pour la détermination du chlore total et de la teneur en chlorure organique dans la fraction naphta (204°C) du pétrole brut. Les raffineurs exigent également une teneur en chlorure organique dans des fractions lourdes et visqueuses qui sont mélangées au pétrole brut mais ne contiennent pas de fraction de naphta.

Notre laboratoire Intertek de Martigues propose ainsi des tests sur le pétrole brut et les hydrocarbures aromatiques ainsi que leurs dérivés et les produits chimiques associés. Ces analyses répondent aux normes ASTM D4929 procédure C (chlorures organiques) et ASTM D 7536 (chlore total).

Les avantages :

 

  • L'analyse est rapide et nécessite peu d’échantillon (20ml). L'essai est non destructif.
  • La limite de détection est très basse (LOD 0.3 mg/kg).
  •  La méthode permet également de doser la teneur en soufre en basse teneur (LOQ 0.4 mg/kg).