Nous utilisons des cookies pour vous apporter la meilleure expérience en ligne. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir + sur notre politique Cookies.
 
 

Dispositions suite au COVID-19

Audit à distance : 

 

Une grande partie peut être réalisé sans que l'auditeur ne se déplace. Le support de nos auditeurs permet d'évaluer à travers un questionnaire, des critères pouvant être audité et prépare un plan d'audit démontrant un engagement dans une démarche de certification pour un processus. Les audits pourront être effectués à distance à hauteur de 30%, 50%, 70% ou 100% selon l’évaluation technique faite pour chaque entreprise et projet de certification.

 

De même pour l’ISO 14001/45001 : La conformité de ces normes devra être vérifiée à l’aide de l'ensemble des moyens de technologie de l'information et communication afin de s’assurer de la mise en oeuvre du système de management.

 

Nos outils interactifs et pédagogiques performants, permettent d’organiser des audits à distance aussi efficaces que celles réalisées en présentiel. La solution d'assurance virtuelle d'Intertek, Inview, associe une technologie de pointe et une expertise de l'industrie pour fournir une visibilité en temps réel sur vos opérations, vos processus et vos inspections, où que vous soyez.

 

Nos auditeurs référents, véritables experts des métiers, connaissent chaque secteur d’activité grâce à plusieurs années d’expérience sur sites industriels, et à leur activité d’audit et de conseil. Ils nous permettent de maintenir les certificats émis par notre organisme sous accréditations COFRAC

 

Intertek Certification France, à travers ses nombreux domaines de compétence, peut intervenir dans votre domaine d'activité en fonction de vos besoins.

 

Audits initiaux :

 

Pour tout client souhaitant démarrer son projet de certification, il est possible de réaliser un audit à distance selon la configuration ci-dessous :
Etape 1 : 100% à distance
Etape 2 : minimum 50% à distance
Cependant, l’audit devra être réaliser entièrement avant qu’Intertek ne puisse prononcer une certification, incluant donc également la partie sur site. La réalisation d’une partie de l’audit à distance permet de réduire la durée de l’audit sur site.

 

Audits de Renouvellements :

 
Pour les certificats qui sont sur le point d’expirer, mais dont la vérification sur place doit être retardée, un certificat temporaire d’une durée de validité minimale de 3 mois ou jusqu’à 6 mois (selon l'évaluation technique) pourra être délivré à condition que l'audit à distance soit réalisé avant l’expiration du certificat.
Dans le cas où l’audit ne peut se faire à distance, Intertek peut délivrer un certificat temporaire avec cette même prolongation sur l’étude du dossier du client selon le dernier cycle d’audit effectué (par Intertek).

Dans le cas d’un renouvellement d’audit en transfert chez Intertek, une évaluation technique sera également faite, si un audit à distance est faisable et ce avant l’expiration du certificat, alors Intertek pourra prolonger le certificat actuel selon les mêmes règles que citées ci-dessus.
Dans le cas où l’évaluation technique ne donne pas la possibilité d’un audit à distance, Intertek ne pourra prolonger la certification.

Les audits sur sites devront alors avoir lieu au plus tard un mois avant l’échéance du certificat temporaire, y compris l’achèvement des actions correctives, afin qu’Intertek puisse prendre la décision de maintenir la validité de la certification du système de management l’organisme.

Les certificats seront émis pour une durée de 3 ans moins un jour à partir de la date initiale de certification, et reprendront la validité de leur cycle actuel.

 

Audits de suivi :

 

Les mêmes règles s’appliquent pour la réalisation des audits à distance.

En cas d’audit à distance partiel, le reste de l’audit devra s’effectuer dans un délai de 6 mois à compter de la date initiale de l’audit. Un report total de l’audit ne peut excéder l'année civile en cours.

Dans le cas d’un suivi 1 pour une première certification, le report de l’audit ne peut aller au-delà de 6 mois, soit 18 mois après la date de certification initiale.

Dans le cas d’un suivi 2 reporté à plus de six mois, celui-ci ne pourra être substitué ou fusionné avec l’audit de renouvellement.

 

 

Pour plus d'informations, télécharger notre note relative à la gestion de la crise sanitaire par les organismes certificateurs

Besoin d'aide ? Une question ? + 33 1 42 54 01 21
 

Besoin d'aide ? Une question ?

+ 33 1 42 54 01 21
+ 33 1 42 54 01 21